Le mémoire: premiers pas…premières réponses

– sujet de mon travail :

La classe virtuelle dans la formation en FLE à distance

Atouts, limites et perspectives

Cas du français langue étrangère à l’Université de Bretagne Sud

 

– questions de départ :

La classe virtuelle améliore-t-elle la formation en langues à distance?

La classe virtuelle est-elle une avancée réelle dans la formation en langues à distance ?

La classe virtuelle est-elle un levier du changement pédagogique ?

 

– état d’avancement de mon travail : 

J’ai choisi un thème de recherche et j’ai commencé à recenser les écrits qui concernent ce thème. Je suis à présent dans l’étape d’exploration : lectures et entretiens exploratoires auprès d’étudiants et d’enseignants. J’ai déjà lu plusieurs sources et rédigé des fiches de lecture . Je vais poursuivre mon travail par la rédaction de la problématique afin de présenter ce que l’on sait sur  le thème et formuler un problème de recherche.

 

 

– difficultés éventuellement rencontrées :

Je manque de temps libre pour m’investir dans ce travail…

 

– principales lectures et références en lien avec ma thématique :

-Tâches et scénario de communication dans les classes virtuelles

Charlotte Dejean (université du Maine), François Mangenot (université Stendhal – Grenoble 3)Les Cahiers de l’Asdifle n°17, Paris, Association de didactique du FLE.

-Nissen, E. Formation hybride vs. présentielle en langues : effets sur la perception des apprenants liés au mode de formation et à l’encadrement pédagogique. Les Cahiers de l’Acedle6(1), 197-220. Consulté de http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00785927

-Nissen, E. Accompagnement dans une formation à distance et dans une formation hybride: Analyse de pratiques. Dans Dispositifs médiatisés en langues et évolutions professionnelles pour l’accompagnement-tutorat (p. 191-210). édition CEGES. Consulté de http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00785937

-Degache, C., & Nissen, E. Formations hybrides et interactions en ligne du point de vue de l’enseignant : pratiques, représentations, évolutions. Alsic. Apprentissage des Langues et Systèmes d’Information et de Communication11(1), 61-92. Consulté de http://alsic.revues.org/797

-Nissen, E. Scénarios de communication en ligne dans des formations hybrides. Le Français dans le Monde. Recherches et ApplicationsLes échanges en ligne dans l’apprentissage et la formation(40), 44-58. Consulté de http://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00120446

-Nissen, E. Modalité d’interaction humaine dans la formation en ligne : son influence sur l’apprentissage. Savoirs. Revue internationale de recherches en éducation et formation des adultes, (8 Analyse de l’activité et formation), 89-106. Consulté de http://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00001447

-Mangenot, F. Introduction. Du e-learning aux interactions pédagogiques en ligne. Dans E.Nissen, F. Poyet, & T. Soubrié (éd.), Interagir et apprendre en ligne (p. 7-20). Grenoble: Ellug.

-Nissen, E., Poyet, F., & Soubrié, T. Intéragir et apprendre en ligne. Grenoble: Ellug.

Marquet, P., & Nissen, E. La distance en formation aux langues par visioconférence : dimensions, mesures, conséquences. Alsic. Apprentissage des Langues et Systèmes d’Information et de Communication6(2). Consulté de http://alsic.revues.org/2205

-Mônica Macedo-La visioconférence dans l’enseignement Ses usages et effets sur la distance de transaction (Cairn-info)

 

Publicités

Annonce « officielle » de notre visiocommunication dans le cadre des lundis du m@ster AIGEME

Nous vous invitons à la visioconférence

organisée dans le cadre des « lundis du M@ster AIGEME »

 le 8 juin 2015, de 10h30 à 12h30

sur le thème de la classe inversée

avec Marcel Lebrun et Héloïse Dufour.

Vous pouvez participer en présentiel ou à distance en vous connectant sur http://epresence.univ-paris3.fr/2.aspx.

(Connexion au site  et ouverture d’une session ou création rapide d’un compte avec adresse courriel et mot de passe de son choix)

Les étudiantes –organisatrices : Catherine Guillerm, Latifa M’timet, Émilie Souriau, Nathalie Youinou

visioimage

-TAF 1 « Dispositifs multimédia et plateformes de e-formation »

Dans le cadre du cours « Dispositifs multimédia et plateformes de e-formation », madame Cox nous demande de réaliser par groupe de 3 un travail :

  • Une présentation de la plate-forme Moodle aux acteurs de la future FOAD
  •  Une scénarisation avec Moodle
  • Une réflexion  sur l’inscription de la FOAD dans le développement des  MOOC 

La FOAD que nous choisissons est un dispositif 100% à distance de préparation au DELF B1 (diplôme d’études en langue française). Le choix de cette FOAD est en lien direct avec les missions que j’exerce pendant mon stage en tant qu’étudiante salariée au Centre de Langues de l’Université de Bretagne Sud. Je travaille depuis plusieurs années au CLUBS en tant que formatrice et aussi en tant qu’examinatrice aux certifications du CIEP (Centre International d’Etudes pédagogiques).

Le  trinôme est composé d’Elizabeth Ollier-Souquet, d’Aziza Benarous et moi-même.

Mes camarades possèdent des compétences en e-learning (c’est leur métier!) et je possède des compétences en didactique/pédagogie. Nous mutualisons nos compétences et travaillons ensemble de façon très complémentaire.

Nous nous rencontrons régulièrement (1 fois toutes les 2 semaines pendant 2 mois) pour des échanges synchrones en visiocommunication. Nous utilisons l’outil « google slides » pour présenter et co-construire notre travail. Le trinôme fonctionne bien et le travail est rendu dans les temps!

Voici le fruit de notre collaboration:

https://docs.google.com/presentation/d/1TavLWyQ0bfLRMr-79K5_bzHVsKKLq99-Hn9M7al6l3M/edit?usp=sharing

-Précisions concernant notre projet de visiocommunication

-Nos trois intervenants ont répondu à notre invitation et nous sommes ravies:

@Marcel Lebrun http://lebrunremy.be/WordPress/

@Héloise Dufour http://www.heloisedufour.com/p/contact.html

@Bruno Devauchelle http://www.brunodevauchelle.com/

La date et l’heure sont fixées: lundi 8 juin 2015 de 10 à 12 heures.

L’intervenante Héloise Dufour et mes camarades Latifa, Emilie. S et Catherine G seront en présence, dans la salle Vergnas, à l’université Sorbonne Nouvelle.

Marcel Lebrun, Bruno Devauchelle et moi-même participerons à distance.

Pour ma part, j’interviendrai depuis mon lieu de travail, à l’Université de Bretagne Sud, sur le site de Lorient. Je serai seule dans un télé-amphithéâtre de 80 places…que je vous laisse découvrir grâce au lien-ci dessous:

https://campusnumerique.ueb.eu/

Les télé-amphithéâtres sont conçus pour assurer :

-une expérience de visioconférence de qualité HD
-aux participants de voir le(s) site(s) distant(s) et la présentation diffusée en simultané
-l’affichage par 2 vidéoprojecteurs sur 2 écrans côte à côte : le premier affichera la vidéo, le deuxième la prise de vue des participants grâce à une caméra positionnée face à l’assemblée
-la prise de vue de l’intervenant grâce à une caméra positionnée en fond de salle
-une diffusion son stéréo de qualité avec une intégration audio, adaptée aux prises de vue

Brainstorming et période de doutes et d’angoisse…

Comme beaucoup de mes camarades, j’ai bénéficié des conseils et remarques de notre enseignant, Mr Bernard, sur nos propositions de sujets de mémoire.

Commentaires de Mr Bernard sur mes propositions de sujets de mémoire:

Bonjour,

Je ne serai pas très long sur vos propositions car mes remarques recouperont celles que j’ai déjà faites sur d’autres sujets :

  • Vos deux sujets entrent parfaitement dans le cadre du mémoire de recherche du master
  • Ils ne sont pas problématisés pour le moment. Vous n’annoncez, dans leur libellé actuel, que des descriptions. Les lectures que vous ferez sur le sujet choisi vous permettront de voir apparaître ce qui mérite d’être discuté. 

De manière générale, observez la manière dont vous posez vos questions : une question commençant par « comment » ne peut pas être problématique, puisque vous vous proposez seulement de montrer la manière dont vous arrivez à un résultat. Même remarque pour la seconde série de questions : « Quels avantages ? Quels enjeux ? Quels freins ? Quelles difficultés ? » Ce ne sont pas des questions autour desquelles on peut organiser une discussion. L’évocation de « freins » amorce une réflexion critique mais il faut aller plus loin et envisager de manière plus déterminée les arguments qui pourraient être opposés à cette utilisation de la visioconférence (coût ? mauvaise qualité du son ? interactions incomplètes ? etc.)

Bien à vous. 

Dans un premier temps, j’avoue avoir été quelque peu déroutée par sa réponse. Ensuite, j’ai repris le cours de mes réflexions er essayé de définir une problématique et non plus une description. Cette démarche m’a amené à préciser et à modifier mon sujet: (enfin, je l’espère…)

La visiocommunication pour l’évaluation de l’oral dans les certifications en langues :

Effets, potentialités et limites. (Perspective analytique et critique)

-Mots-clés : visiocommunication, évaluation, certification, production
orale, interaction orale.

-Définitions :
Visiocommunication : communication synchrone à distance avec réception de
la voix et de l’image de l’interlocuteur.
Certification : évaluation standardisée et internationalement reconnue,
effectuée par des organismes indépendants (CIEP, ETS, etc.)

A présent, nous attendons impatiemment de savoir quel enseignant acceptera d'encadrer notre mémoire!