Réflexion autour de la notion de plurilinguisme

Dans le cadre du cours »approches sociolinguistiques en didactique des langues » Mr Maxime Lejeune, notre enseignant, nous a demandé de:

-choisir un document parmi ceux étudiés en cours

– d ‘identifier une problématique et la résumer

-proposer et  développer une réflexion à partir de cette problématique.

Voici mon travail:

Choix du document :

Cavalli, M., Coste, D., Crisan, A., & van de Ven, P. H. (2009). L’éducation plurilingue et interculturelle comme projet. Langues dans l’éducation, langues pour l’éducation–plateforme de ressources et de références pour l’éducation plurilingue et interculturelle.

Identification de la problématique :

Quels sont les enjeux d’une éducation plurilingue et interculturelle  inclusive (école et famille)?

Résumé : L’éducation plurilingue et interculturelle a longtemps été considérée comme un projet pour l’école essentiellement porté par les professionnels de l’éducation : enseignants, éducateurs, formateurs, etc. Dans l’article cité ci-dessus, les auteurs caractérisent cette éducation comme un processus en œuvre dans le cursus scolaire et en milieu scolaire. La recherche scientifique (chercheurs en éducation et chercheurs en sciences du langage) a récemment  montré l’importance  de l’implication des parents et la nécessité d’une approche collaborative (parents-enseignants) pour la construction d’une société interculturelle. La réflexion que je souhaite mener porte sur les enjeux sociaux, cognitifs, psychologiques et éducatifs de cette démarche incluant les familles dans le développement de la compétence plurilingue et de la compétence interculturelle.

Réflexion autour de cette approche inclusive:

Les enjeux sociaux :

Cette approche inclusive qui vise à intéresser les enfants, citoyens de demain, aux langues et cultures qui composent les sociétés dans lesquelles ils grandissent, favorise le vivre ENSEMBLE. Les attitudes envers la diversité et les minorités évoluent positivement. Des liens se créent entre les personnes et les nombreuses communautés linguistiques et culturelles de nos sociétés actuelles. De plus, les parents issus de la migration ou de classes sociales défavorisées, qui se trouvent souvent en insécurité linguistique et symbolique vis à vis de l’école, osent aller à la rencontre des enseignants et participer à des activités scolaires.

Les enjeux cognitifs :

Cette participation des parents aux activités scolaires établit une relation de confiance réciproque entre les familles et les professionnels de l’enseignement : professeurs, éducateurs, formateurs, etc. L’enfant peut ainsi créer des liens entre les connaissances développées en classe, celles apprises à la maison et dans son environnement social.

Les enjeux psychologiques :

La valorisation par les enseignants et par la famille des appartenances culturelles variées et des différentes langues de l’enfant aide ce dernier à se construire pluriel pour évoluer dans un monde multiculturel et plurilingue. En outre, cette approche favorise l’estime de soi et la confiance en soi. Ces deux compétences sont indispensables pour permettre à l’enfant de réussir sa scolarité et envisager sa vie professionnelle avec sérénité.

Les enjeux éducatifs :

Travailler avec les parents permet aux professionnels de l’éducation d’adopter un autre regard sur la pluralité des cultures et des langues présentes dans leurs classes.

La formation à l’éducation plurilingue et interculturelle des acteurs du milieu éducatif est  enrichie par l’apport de nouveaux outils et stratégies impliquant les familles.

En éduquant ensemble les citoyens de demain, les familles et les enseignants donnent plus de sens à l’école, en lien avec des enjeux de société comme la lutte contre les inégalités scolaires et contre l’échec scolaire.

Bibliographie et sitographie :

-Cavalli, M., Coste, D., Crisan, A., & van de Ven, P. H. (2009). L’éducation plurilingue et interculturelle comme projet. Langues dans l’éducation, langues pour l’éducation–plateforme de ressources et de références pour l’éducation plurilingue et interculturelle.

– Feyfant, A. (2015). COÉDUCATION: QUELLE PLACE POUR LES PARENTS? Institut français de l’éducation.

-Apprendre par le plurilinguisme

http://ic2012.u-grenoble3.fr/OpenConf/papers/45.pdf

-Enjeux sociaux et culturels du plurilinguisme

http://www.culture.gouv.fr/culture/editions/documents/cr124_p30.pdf

-Observatoire européen du plurilinguisme

http://www.observatoireplurilinguisme.eu/

-Centre européen pour les langues vivantes

http://www.ecml.at/

-Cadre de référence pour les approches plurielles

http://carap.ecml.at/

Le fil du bilingue

http://lefildubilingue.org/outils/dossiers-thematiques-et-disciplinaires/enseignement-bi-plurilingue-et-approches-plurielles

Publicités