Le codage…un jeu d’enfant!

Alors que, comme beaucoup d’entre nous, je « souffre » lors de la programmation du site internet que nous devons créer, je viens de lire un article très sympa et divertissant sur le codage. Et oui, il existe des robots (très mignons de surcroît) qui peuvent vous apprendre le codage de manière ludique!

Le codage…une activité ludique? Mais si, c’est possible…

http://www.atelier.net/trends/articles/robots-play-i-enseignent-programmation-aux-jeunes-enfants_427820

De plus, j’ai reçu hier par mail, en réponse à ma note d’intention, les conseils et les encouragements de Mr Fondrat.

Je suis reboostée!

Bonjour,

Le sujet du site correspond tout à fait. Votre démarche est bonne. Néanmoins le site demandé correspond à 6 pages dans un premier temps. Je vous conseille d’adopter l’architecture présentée dans la carte mentale et de mettre une première information que vous compléterez ensuite après la remise du projet. Dit autrement faite simple pour ce premier site, vous étofferez ensuite en particulier avec la deuxième partie du cours en PHP.  Commencez maintenant à construire les première pages avec  quelques productions graphiques. Concentrez vous sur la feuille de style et le code  de vos pages.

Bon courage
Bien cordialement
Christian Fondrat

Publicités

Présentation du contenu de ma boite à outils « TICE »

Bonjour,

comme un grand nombre d’enseignants, je possède  une grande boite à outils TICE dont je me sers très régulièrement pour animer mes cours. Que trouve -t’on dans ma grande boite?

  • Outils en ligne de brainstorming et de « murs interactifs » : PADLET (mon préféré)

Usages pédagogiques : brainstorming à distance/en présentiel par exemple sur une notion, sur une définition, etc.

Avantages : réorganisation des documents, interactivité, possibilité d’ajouter des liens/images/vidéos selon les outils, diversifier ses outils pédagogiques, possibilité d’embarquer le mur dans une page moodle (avec lequel nous travaillons quotidiennement)

  • Les éditeurs de texte collaboratif : GOOGLE DOCUMENT (mon préféré)

Usages pédagogiques : interagir à plusieurs sur un même document et co-construire à distance ou en présentiel.

  • Les outils d’information : Moodle (celui que j’utilise le plus)

Usages pédagogiques : centralisée l’information sur un sujet aux étudiants, faire de son espace moodle un Environnement Personnel d’Apprentissage. Quelques outils : Netvibes, Google reader… Sur moodle, il suffit d’ajouter un bloc et de sélectionner flux RSS.

  • Les outils de réseaux sociaux : Facebook et Twitter (mes préférés)

Usages pédagogiques : Jeu de questions/réponses en live , twitter de classe axé sur un enseignement ou une thématique, réseaux des anciens étudiants (facebook)… Avantages : communication rapide et instantanée ou non, permet que certains étudiants s’expriment alors qu’ils ne le feraient pas en cours (problème de langue aussi), traces des échanges, co-construction, entraide, etc.

Je vous propose un lien pour découvrir une des dernières réalisations de travail collaboratif avec mes étudiants: link text