-Diagnostic et montage de projet de tutorat second

Dans le cadre du cours de Madame Soussan intitulé « Problématique du tutorat en e-learning », il nous est demandé de réaliser un diagnostic et un montage de tutorat second:  » Vous établirez, pour une formation donnée, un diagnostic des besoins en tutorat. Sur ces bases, vous établirez un projet de tutorat et une feuille de route pour sa mise en œuvre. »

Voici les premiers éléments de mon travail:

1.Le contexte

La formation pour laquelle je souhaite proposer un diagnostic et un montage de projet de tutorat second est dispensée à l’Université de Bretagne Sud (UBS), sur le site de Lorient.

2.La formation

Tous les étudiants non francophones ont la possibilité de bénéficier de cours de français sur objectifs universitaires Le F.O.U est une déclinaison du Français sur objectifs spécifiques (F.O.S). Il a pour objectif d’assurer l’intégration des étudiants allophones dans le monde universitaire français ou francophone.

LA formation en F.OU de l’UBS est un dispositif hybride : les cours en présentiel ont lieu une fois par semaine, le soir, de 18 heures à 20 heures. Ils sont animés par des enseignants en français langue étrangère. Ce cours hebdomadaire en présence est  articulé à des modules e-learning proposés sur la plateforme Moodle à l’adresse suivante http://foad.univ-ubs.fr.

Les étudiants y réalisent l’ensemble des exercices en autonomie complète. Ils ont pour contrainte de respecter un calendrier de travail donné en début de semestre par l’enseignant. Chaque semaine de travail en autonomie s’achève sur une séance en présentiel qui revient sur les contenus vus à distance.

3.Le public cible

 Le public cible de cette formation hybride en F.OU est composé d’étudiants et de doctorants étrangers de l’université. Les trois classes constituées après le test de positionnement sont des groupes intercomposantes. Ils sont inscrits à :

 La Faculté de Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales   
 La Faculté de Sciences et Sciences de l’Ingénieur   
 L’IUT de Lorient       
 L’ENSIBS – Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Bretagne Sud

Pour la plupart, ils ont fait le choix de suivre cette formation hybride car étant étudiants à temps plein ou doctorants, ils ne peuvent assister aux cours du programme intensif (20 heures par semaine).

4. Besoins en tutorat :

Les besoins en tutorat second de ce public spécifique peuvent répartis en cinq catégories différentes :

  •  Tutorat général: Dès son arrivée, l’étudiant étranger a besoin de comprendre l’organisation de l’université, de ses différentes facultés et départements, le fonctionnement du calendrier, les modalités des examens.
  • Tutorat méthodologique interdisciplinaire: L’étudiant étranger doit être initié à la méthodologie universitaire « à la française » : faire une recherche, rédiger un résumé, faire un exposé, se préparer aux examens, etc.
  •  Tutorat linguistique : Les étudiants doivent combler leurs lacunes linguistiques (lexique, grammaire, phonétique) pour pouvoir suivre les cours de la filière dans laquelle ils sont inscrits.
  • Tutorat socio-culturel : Un grand nombre d’étudiants étrangers vivent un choc culturel, à leur arrivée. Ils avouent éprouver  du stress, de l’anxiété, de la tristesse, et parfois même un rejet de la culture du pays qui les accueille. Ils acquièrent  généralement sur le tas et en situation de contact les savoirs, savoir -être et les savoir-faire indispensables à l’équilibre interculturel. Pour beaucoup, cette acquisition d’un ensemble de savoirs est souvent marquée par des incidents douloureux…. Le tuteur peut leur proposer un accompagnement interculturel.
  • Tutorat technique : Il s’agit d’aider les étudiants dans leur processus d’appropriation des outils technologiques : savoir accéder à la plateforme Moodle, s’inscrire aux cours à distance, remettre des devoirs dans les espaces dédiés, participer aux forums et aux chats, etc.